distance


distance

distance [ distɑ̃s ] n. f.
• 1223; lat. distantia
1Longueur qui sépare une chose d'une autre. 1. écart, écartement, éloignement, 1. espace, étendue, intervalle. Distance entre deux lieux. Distance d'un point à un autre, de la Terre à la Lune. Évaluer, mesurer une distance. Une distance de trois kilomètres. Distance parcourue par qqn. chemin, trajet. Franchir une grande distance. À une grande distance ( loin) , à une faible distance ( près) . À une distance d'environ trois mètres. À quelques kilomètres de distance. Arbres plantés de distance en distance (cf. De place en place). À égale distance les uns des autres. — À DISTANCE : en étant éloigné, de loin. ⇒ 1. télé-. Influence exercée à distance. Commande à distance d'un appareil. télécommande.
Math. Longueur du segment de droite qui joint deux points. Distance d'un point à une droite, à un plan : longueur de la projection normale du point sur la droite, le plan. Distance entre deux droites parallèles. Distance des points extrêmes d'un arc. amplitude. Distance angulaire. Phys. Distance focale d'un système optique.
2Spécialt Espace qui sépare deux personnes. Distance des coureurs entre eux. avance, retard. Espace à parcourir (dans une course). Il ne tiendra pas la distance. Il est meilleur sur cette distance. Prendre ses distances : s'aligner en étendant le bras horizontalement, soit devant, soit latéralement. Tenir qqn à distance, à distance respectueuse, l'empêcher d'approcher.
Fig. Tenir qqn à distance, le tenir à l'écart; repousser la familiarité en se tenant dans la réserve. Conserver, garder, prendre ses distances ( distant) .
3(Temps) Écart entre deux moments. 1. écart, éloignement, intervalle. « Ces deux livres terminés, à deux ans de distance » (Fromentin). Loc. Tenir la distance : être capable d'assumer un rôle, d'exécuter un travail, pendant toute la durée nécessaire. — À distance, avec du recul. J'en juge mieux à distance.
4Fig. Différence notable qui sépare des personnes ou des choses. abîme. « Si nous pouvions mesurer la distance qui nous sépare de ceux que nous croyons le plus proches, nous aurions peur » (Cocteau). Distance entre l'intention et la réalisation, le désir et la réalité.
⊗ CONTR. Contiguïté. Familiarité, intimité. Égalité, similitude.

distance nom féminin (latin distantia) Intervalle qui sépare deux points dans l'espace ; longueur de l'espace à parcourir pour aller d'un point à un autre : Quelle est la distance de la Terre à la Lune ? Intervalle, espace qui sépare deux ou plusieurs personnes : La distance grandissait entre le coureur de tête et le peloton. Espace à parcourir dans une course : Le cheval est meilleur sur cette distance. Écart, différence entre deux choses, deux personnes, leurs statuts, leurs qualités, etc. : L'argent a mis une grande distance entre eux. Mathématiques Application d définie sur l'ensemble E × E (E étant un ensemble donné) à valeurs dans R+, qui vérifie les propriétés suivantes : 1° ∀(x, y) ∊ E2, d(x, y) = 0 ;⇔ x = y ; 2° ∀(x, y) ∊ E2, d(x, y) = d(y, x) ; 3° ∀(x, y, z) ∊ E3, d(x, z) ≤ d(x, y) + d(y, z). (On dit alors que (E, d) est un espace métrique ; dest parfois appelée aussi métrique.) Militaire Espace laissé en profondeur entre les rangs ou les éléments d'une colonne. ● distance (citations) nom féminin (latin distantia) Marcel Aymé Joigny 1902-Paris 1967 Les riches d'aujourd'hui, c'est comme les fromages trop faits, ça ne sait plus garder les distances. Travelingue Gallimard Luis de Góngora y Argote Cordoue 1561-Cordoue 1627 La distance est plus immense de Dieu à l'homme que de l'homme à la mort. Hay distancia más inmensa de Dios a hombre, que de hombre a muerte. Sonetos, 265, Al nacimiento de Cristo, nuestro señor Laozi ou Lao-tseu VIe-Ve s. avant J.-C. La distance, âme du beau. Tao-tö-king, LXXX distance (expressions) nom féminin (latin distantia) À distance, en étant éloigné dans l'espace ou dans le temps ; de loin. À tant de temps de distance, marque l'éloignement dans le temps, la durée qui sépare deux moments : À deux mois de distance. Commandé à distance, télécommandé. De distance en distance, de place en place, de temps en temps. Garder ses distances, s'arranger pour ne pas être concerné par quelque chose, dégager sa responsabilité de quelque chose, ou éviter toute familiarité avec quelqu'un. Tenir quelqu'un à distance, se tenir à distance ne pas laisser approcher quelqu'un de soi ou lui ôter tout prétexte de familiarité, ne pas se mêler de quelque chose. Tenir la distance, maintenir ses efforts sur toute la durée d'une course ; maintenir ses efforts pour toute action longue et difficile. Points de distance, nom des deux points définis, sur la ligne d'horizon d'une représentation graphique, picturale, etc., par les droites qui partent de l'œil de l'observateur (point de vue) pour former un angle de 45° avec le plan de la représentation. (La distance de chacun de ces points au point de fuite principal est égale à la distance de ce point de fuite à l'œil de l'observateur ; c'est vers ces points que convergent les droits du plan géométral [ou d'un plan parallèle] qui font un angle de 45° avec le tableau.) Distance individuelle, distance maximale que tolèrent entre eux deux individus au cours de leurs activités. (Elle constitue un indice de la cohésion sociale de l'espèce.) Distance génétique, nombre exprimant l'ensemble des différences génétiques entre des individus ou des groupes d'individus. Distance de deux points A et B d'un espace affine, nombre réel, noté AB, égal à , où la mesure algébrique considérée est définie sur la droite (AB). Distance de deux points A et B en géométrie sphérique, mesure de l'arc de grand cercle passant par A et B. Distance euclidienne de deux points A et B, réel , où est la norme euclidienne définie sur l'espace vectoriel euclidien associé à l'espace affine qui contient A et B. Distance d'un point A à une droite, un plan ou un hyperplan affine E, borne inférieure de AM où M appartient à E. (On parle parfois de distance géométrique.) Distance de deux ensembles A et B, borne inférieure des distances d'un point quelconque de A à un point quelconque de B, A et B étant deux parties d'un même espace métrique (E, d). Distance euclidienne, distance associée à la norme définie sur un espace euclidien. Classement à la distance, classement effectué selon la distance parcourue par chacun des concurrents dans le même temps. ● distance (synonymes) nom féminin (latin distantia) Intervalle qui sépare deux points dans l'espace ; longueur de l'espace...
Synonymes :
- écartement
- étendue
Contraires :
- contiguïté
Intervalle, espace qui sépare deux ou plusieurs personnes
Synonymes :
- écart
Espace à parcourir dans une course
Synonymes :
Écart, différence entre deux choses, deux personnes, leurs statuts, leurs...
Synonymes :
- différence
Contraires :
- égalité
- proximité

distance
n. f.
d1./d Espace qui sépare deux lieux, deux choses. Distance d'une ville à une autre. Parcourir, franchir une distance.
Loc. adv. à distance: de loin. Dispositif qui se commande à distance.
|| GEOM Distance d'un point à une droite, à un plan: distance d'un point au pied de la perpendiculaire menée de ce point sur la droite, le plan.
|| ASTRO Distance angulaire de deux étoiles.
d2./d Espace qui sépare deux personnes.
|| Loc. Prendre ses distances: se disposer en ligne à la distance du bras étendu, devant soi ou latéralement (militaires, gymnastes, etc.). Fig. Face à son indélicatesse, j'ai pris mes distances, j'ai adopté une attitude de réserve.
Tenir à distance: empêcher d'approcher; fig. empêcher, par une attitude réservée, toute manifestation d'empressement ou de familiarité.
Fig. Garder, conserver ses distances: se montrer distant.
d3./d Par anal. Intervalle de temps. Distance qui sépare deux époques, deux événements.
Loc. adv. à distance: après un certain temps ou avec le recul du temps. Reconstitution des faits à distance.
d4./d Différence de rang, de valeur, de nature, etc. Supprimer les distances sociales.

⇒DISTANCE, subst. fém.
I.— [Concerne l'espace]
A.— 1. Intervalle mesurable qui sépare deux objets, deux points dans l'espace; espace qu'on franchit pour aller d'un lieu à un autre. Calculer, parcourir une distance (en quelques heures). Sur un taximètre la distance nous est présentée transformée déjà en « shillings » et en « pence » (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 163) :
1. « (...) Quatre jours plus tôt, le vendredi 2 octobre, Wright a établi le record de distance. Il a couvert 60 kilomètres 600 et tenu l'air pendant 1 h 31' 25" ... »
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, 1932, p. 29.
SYNT. Distance entre une ville et une autre, d'un lieu à un autre; distance de trois kilomètres, trois kilomètres de distance; à une certaine, à une faible distance; apprécier, déterminer une distance, franchir une distance (en quelques heures).
Spéc. ASTRON. Distance angulaire; distance aphélie, périphélie, polaire, zénithale. GÉOM. Distance d'un point à une droite, d'un point à un plan. Longueur de la perpendiculaire abaissée du point sur la droite ou sur le plan. MUS. Synon. moins fréq. de intervalle (cf. Arts et litt., 1935, p. 3808). OPT. Distance focale. SP. Longueur d'une course (cf. Lar. Lang. fr.)
Locutions
a) Loc. adj.
À distance. De loin, sans contact direct, par l'intermédiaire de quelque chose. Manipulation à distance, commande à distance. Les boutiquières de Paris ne s'étonnent jamais de ces amours à distance, qui sont des plus fréquents (NERVAL, Illuminés, 1852, p. 195) :
2. De lui [le corps] émanent nos vraies lumières, et même les seules, qui sont nos besoins et nos appétits, par lesquels nous avons une sorte de perception « à distance » et superficielle de l'état de notre intime structure.
VALÉRY, Suite, 1934, p. 172.
P. ext. (rare). Parent à distance. À un degré éloigné. Notre peintre est parent, quoique à distance, de Martin Schoen et d'Albert Dürer (TAINE, Philos. art, t. 2, 1865, p. 31).
À longue, à courte distance. Canon, tir à/de longue, courte distance. De grande ou de faible portée; transport à longue distance. Entre des lieux très éloignés. De longue distance. C'était un express de longue distance, sans clientèle locale (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 297).
b) Loc. adv.
À distance. De loin. Il continuait à distance ses enseignements commencés aux Trembles (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 102). Certaines fleurs, grâce à un ressort, aspergent à distance l'insecte inconsciemment complice et décontenancé (PROUST, Sodome, 1922, p. 629).
♦ Au loin. Pour éviter le premier choc de la réaction il passa quelques années à distance (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 149).
P. métaph. :
3. Placé ainsi au dehors et à distance de ses personnages, le romancier peut adopter des procédés allant de celui des behavioristes à celui de Proust.
SARRAUTE, L'Ère du soupçon, 1956, p. 109.
À distance respectueuse. Assez loin (par respect ou par crainte). Se tenir, s'incliner à distance respectueuse. Il s'assit à distance respectueuse avec ses enfants pendant que le médecin remplissait ses rites (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916, p. 211). De distance en distance. De place en place. Placer, planter, poser, semer de distance en distance (cf. arbuste ex. 1). Les jeunes sapins plantés de distance en distance qui avaient marqué le chemin étaient presque tous tombés (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916 p. 26).
c) Loc. prép. À distance de [+ compl. précisant la mesure de l'intervalle] Les équipes se faisaient face, à distance de fléau les unes des autres (PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 51). À distance de [+ compl. indiquant que l'intervalle permet une action, une perception] Les 1er et 2e corps qui devaient opérer à l'est de Verdun (...) se rapprochaient pour entrer en ligne, et s'établir à distance d'assaut (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 68). Quand l'objet du besoin est présent à nos sens, et principalement à distance de vue et d'ouïe, alors il est un excitant (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 92). À égale distance de, à mi-distance de. Au milieu de l'intervalle qui sépare deux choses. Des îles (...) se trouvant situées à peu près à distance égale de ses [de l'Espagne] possessions d'Amérique et d'Asie (Voy. La Pérouse, 1797, p. 31).
2. En partic. Écart maintenu entre des personnes. Elle avait accéléré l'allure, et il avait du mal à garder sa distance sans courir (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 858).
Le plus souvent au plur. Intervalle entre soi et ses voisins en étendant les bras. Garder, conserver, prendre sa/ses distance(s). On les aurait dits à la parade, soucieux de conserver leurs distances, tandis qu'ils s'avançaient d'un train fou (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 308).
Tenir à distance. Empêcher d'approcher. Une varlope, tournoyante autour de sa tête, tenait à distance les assistants (LAUTRÉAM., Chants Maldoror, 1869, p. 343).
Au fig. Empêcher toute familiarité :
4. ... pour les godelureaux j'ai bien su, d'une mine froide, réservée et discrète, les tenir à distance comme il convient...
GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 139.
3. P. ext. Étendue, vaste espace; éloignement. Assourdi, estompé par la distance. Des dunes que bleuit la distance (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 75). La steppe orientale où les sonorités s'étouffent dans l'illimité des distances et le feutrage de la neige (PROUST, Prisonn., 1922, p. 382).
Dans la distance. Dans le lointain. Montagnes vertes avec terre jaune dans la distance (E. DELACROIX, Journal, 1832, p. 132). La chaîne libyque, perdue dans la distance et noyée dans la lumière (FROMENTIN, Voy. Égypte, 1869, p. 67).
B.— Au fig.
1. a) Différence entre des choses concrètes ou abstraites. Distance entre des caractères; distance morale. Le Gaulois mourant (...) montre, si on le compare aux statues d'athlètes, la distance qui sépare un corps inculte et un corps cultivé (TAINE, Philos. art, t. 2, 1865, p. 195). Dans cet ensemble, les distances zoologiques entre formes sont nettement plus grandes qu'entre ordres de mammifères (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 137) :
5. Quoique Clotilde fût plus âgée de quelques mois que Régina, le développement du corps et de l'âme, plus rapide dans les jeunes filles du midi, toutes couvées qu'elles soient à l'ombre, avait effacé toute distance entre elles.
LAMARTINE, Nouvelles confidences, 1851, p. 154.
À égale distance de. Une sagesse de juste milieu, à égale distance des hardiesses philosophiques et des austérités fanatiques (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1948, p. 245).
Littér. Toute(s) distance(s) gardée(s). En tenant compte des différences. Je sais qu'il y a, toute distance gardée, bien des rapports entre nous et Chateaubriand. Il était, au fond, sceptique comme nous (GONCOURT, Journal, 1860, p. 841).
b) Différence entre des personnes. Distances sociales; établir, marquer, garder les distances, rapprocher les distances; avoir, perdre le sentiment des distances. L'armée est le refuge du formalisme. (...) On y a une superstition bizarre des distances et des hiérarchies (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p. 164). Le mot [bourgeois] n'était employé que par la noblesse qui entendait ainsi souligner une distance entre les gens bien nés et la roture dorée (AYMÉ, Confort, 1949, p. 46) :
6. ... il [le gentleman] sera toujours attentif à conserver les distances, à nuancer les égards, à observer toutes les gradations de la politesse conventionnelle, suivant le rang, l'âge, la situation des personnes.
AMIEL, Journal intime, 1866, p. 224.
2. Réserve, recul vis-à-vis de quelqu'un ou de quelque chose (cf. distanciation). L'intimité avec les chimères, les distances avec les réalités (GIRAUDOUX, Siegfried, 1926, I, 5, p. 34). C'était donc vous, chez Charles Morgan, qui aviez pris assez de distance pour bien observer mon pays (MAURIAC, Cah. noir, 1943, p. 382) :
7. Elle garde dans son comportement une distance qui fait frissonner, une effrayante indifférence, et cette immobile sérénité du visage, qui appartient au sommeil et à la mort.
MORAND, Rococo, 1933, p. 93.
P. ext. Hauteur, dédain. Il affectait le sérieux, la froideur et la distance (LARBAUD, Journal, 1935, p. 363). Son regard était plein de distance (JAMMES, Mém., t. 3, 1923, p. 134).
II.— [Concerne le temps] Intervalle qui sépare deux événements, deux époques. Dubois, puis le régent, disparurent, en 1723, à quelques mois de distance (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 274) :
8. Il neige sur le jardin, sur les buissons qui verdissaient déjà. J'essaie de voir cela comme je le verrai plus tard, par le souvenir, avec les embellissements que prête la distance des années.
GREEN, Journal, 1943-46, p. 98.
De distance en distance. Par intermittence :
9. ... le ministre anglican prononçait des prières dont toute l'assemblée répétait avec lui les dernières paroles. Ces voix confuses, et néanmoins assez douces, venaient de distance en distance ranimer l'intérêt et l'émotion.
STAËL, Corinne, t. 2, 1807, p. 212.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [Ca 1175 « désaccord » (BENOIT, Chr. Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 3850), seulement dans l'Ouest et en ang. au Moy. Âge]; 1. a) Ca 1223 « écart, intervalle (dans l'espace) » ici, fig. « degré de séparation entre deux personnes » (G. DE COINCY, Mir. Vierge, éd. V. F. Kœnig, II, chast 10, 778); av. 1558 « degré de séparation entre deux choses » (ST GELAIS, Œuvres complètes, éd. P. Blanchemain, II, 58); 1844 garder sa distance (BALZAC, Splend. et mis., p. 309); b) 1762 à quelque distance de (J.-J. ROUSSEAU, Émile, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, p. 865); c) 1827 sp. (MACK. t. 1, p. 133); 1877 prendre sa distance (ZOLA, Assommoir, p. 533); 2. ca 1450 « écart (dans le temps) » (Mistere du viel Testament, éd. J. de Rothschild, VII, 4191, I, 159). Empr. au lat. class. distantia « distance, éloignement », fig. « différence »; à rapprocher de 1 c l'angl. distance, terme de sp. (turf) dep. 1674 (NED). Fréq. abs. littér. :5 215. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 9 219, b) 8 533; XXe s. : a) 4 269, b) 7 172. Bbg. Encyclop. Dir. par J.-P. Bouhot. Informatique (L'). 1973, n° 37, p. 61. Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 64.

distance [distɑ̃s] n. f.
ÉTYM. V. 1223; lat. distantia, de distans, -antis. → Distant.
1 Longueur en ligne droite, longueur minimum qui sépare une chose d'une autre. Écart, écartement, éloignement, espace, espacement, étendue, intervalle. || Distance en hauteur. Élévation. || Distance d'un fond à la surface. Profondeur. || Distance entre deux lieux. || Distance d'un lieu, d'un point à un autre. || Une grande, une longue distance. || Distance parcourue par qqn. Chemin, course, trajet.(1875, in Petiot). Espace à parcourir (dans une course). || Il ne tiendra pas la distance. || Il est meilleur sur cette distance.À une grande distance ( Loin, lointain). || À courte, à faible, à petite distance. Près, proximité (à), voisinage (dans le). || À peu de distance (→ A deux pas). || À plus faible distance, vous voyez… (→ Au premier plan). || À cette distance, on ne distingue plus rien (→ Apercevoir, cit. 11). || À égale distance, à la même distance. — ☑ Loc. prov. Il est peu de distance du Capitole (cit. 3) à la roche Tarpéienne.À une distance de… Périmètre, rayon (dans le rayon de). || Distance à laquelle tire une arme. Portée. || Distance que peut parcourir un véhicule sans se ravitailler en carburant. Autonomie, 3. || Laisser quelque distance entre deux meubles. Vide. || Mesure des distances. || Apprécier, calculer, estimer, évaluer une distance. Mesurer. || L'homolographe, le stadia, la sonde, le télémètre, le théodolite…, appareils qui permettent d'évaluer les distances. || Compteur qui enregistre les distances parcourues. || Mesures itinéraires ( Mètre, mille), bornes kilométriques, milliaires qui indiquent les distances. || Distance de quatre kilomètres. Lieue. || L'année de lumière, distance parcourue par la lumière en une année. || Distance en ligne droite. Vol (à vol d'oiseau). || Distance parcourue sans s'arrêter ( Traite, volée). || La ville est à quelques kilomètres, à quelques heures de distance. || Franchir une distance. || Faire diminuer la distance ( Approcher, rapprocher).
1 Quand l'enfant tend la main avec effort sans rien dire, il croit atteindre à l'objet parce qu'il n'en estime pas la distance.
Rousseau, Émile, I.
2 (…) aujourd'hui du reste, on sent l'Afrique presque voisine, comme si les limpidités de l'atmosphère, qui atténuent les distances visibles, avaient eu le pouvoir aussi de la rapprocher de nous.
Loti, Figures et choses…, Instant de recueillement, p. 49.
Loc. De distance en distance : de place en place, avec des intervalles déterminés. || Arbres plantés de distance en distance. Clairsemé, espacé; échelonné.
Géom. Longueur du segment de droite qui joint deux points. || Distance d'un point à une droite, à un plan. || Distance de deux droites parallèles. || Distance des points extrêmes d'un arc. Amplitude. || À égale distance.Distance entre un astre et l'équateur céleste ( Déclinaison), un astre et le soleil ( Élongation), deux planètes ( Opposition).Loc. Astron. || Distance apparente, distance angulaire de deux astres : angle sous lequel on les observe de la TerreDistance entre les corps célestes. Apside; apoastre, périastre; aphélie, apogée, apolune, périgée, périhélie, périlune.
Opt. || Distance focale d'un miroir, d'une lentille (→ Astigmatisme, cit.). Focal.
Dr. || Distance légale : distance en fonction de laquelle sont fixés les délais de procédure. Intervalle prescrit entre certaines constructions (→ Servitude de vue).
(1953). || Distance de visibilité : longueur de chaussée perçue en avant par le conducteur d'un véhicule dont la vue est dégagée.
2 Spécialt. Espace qui sépare deux personnes. || Distance qui sépare des coureurs entre eux. Avance, retard.
Loc. (1882, in Petiot). Prendre ses distances, se dit des soldats, des gymnastes lorsqu'ils s'alignent en étendant le bras horizontalement, soit devant eux, soit latéralement. || Soldats qui conservent, gardent leur distance quand ils défilent. — ☑ Loc. Tenir (qqn) à distance, à distance respectueuse, empêcher d'approcher. — ☑ Fig. Tenir à distance : tenir à l'écart; repousser la familiarité en se tenant dans la réserve. On dit dans le même sens : conserver, garder, maintenir ses distances. || Observer les distances ( Distant).
3 Julien répondait à tous d'un air sombre qui tenait à distance.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, VI, p. 33.
4 (…) on est obligé de se féliciter que les grands écrivains aient été tenus à distance par les hommes et trahis par les femmes quand leurs humiliations et leurs souffrances ont été, sinon l'aiguillon de leur génie, du moins la matière de leurs œuvres.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. VIII, p. 107.
5 (…) la différence d'âge entre les pères et les fils, elle consistait chez les Rebendart à maintenir les distances entre les autres et soi, entre soi et les autres, par des barres de fer.
Giraudoux, Bella, III, p. 54.
3 (Temps). Écart entre deux moments du temps. Écart, éloignement, intervalle. || Distance qui sépare deux époques, deux dates. || Distance de dix ans entre deux événements.
6 (…) persuadés (…) qu'elles (les coutumes) changent avec les temps, que nous sommes trop éloignés de celles qui ont passé, et trop proches de celles qui règnent encore, pour être dans la distance qu'il faut pour faire des unes et des autres un juste discernement.
La Bruyère, Disc. sur Théophraste.
7 Ces deux livres terminés, à deux ans de distance et pour ainsi dire écrits d'une haleine, je les publiai comme ils étaient venus, sans y regarder de trop près.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, Préface, p. 20.
4 Fig. Différence notable de rang, de condition, de valeur (séparant des personnes ou des choses). || La distance infinie qu'il y a entre le créateur et la créature. Abîme, inégalité, monde. || Il y a beaucoup de distance entre elle et vous, entre vos deux conditions. || Distance infranchissable.L'amour efface, nivelle, rapproche les distances. || Abolir les distances (→ Autrefois, cit. 10).
8 La distance infinie des corps aux esprits figure la distance infiniment plus infinie des esprits à la charité, car elle est surnaturelle.
Pascal, Pensées, XII, 793.
9 Ce rang entre elle et vous met-il tant de distance ?
Racine, Bérénice, I, 1.
10 La distance qu'il y a de l'honnête homme à l'habile homme s'affaiblit de jour à autre, et est sur le point de disparaître.
La Bruyère, les Caractères, XII, 55.
11 Quant à la distance établie par l'habit, elle n'existe pas.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, I, p. 55.
12 Si nous pouvions mesurer la distance qui nous sépare de ceux que nous croyons le plus proches, nous aurions peur.
Cocteau, la Difficulté d'être, p. 222.
(Abstrait). || Distance qui sépare deux actions, entre l'intention et la réalisation, le désir et la réalité. Écart; loin (il y a loin de…). || La distance qu'il y a entre vouloir et faire.
5 Loc. adv. À distance : de loin (dans l'espace). || Influence exercée à distance. || Commande d'un appareil à distance. Télécommande.(Dans le temps). Recul (avec du). || À distance on juge mieux.
13 À distance, l'absurdité de pareilles accusations ressort mieux.
Gide, Attendu que…, p. 111.
14 Un jour, les savants, mes confrères, découvriront qu'une certaine tension de notre esprit peut se manifester à distance et modifier la marche des événements (…)
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, X, p. 188.
15 Peut-être, à distance, jugeait-il Thérèse fade, cet imbécile que de fausses complications, des attitudes eussent retenu !
F. Mauriac, Thérèse Desqueyroux, VIII, p. 133.
Loc. adj. || Perception, action à distance.Loc. adv. || Tenir à distance (→ ci-dessus, cit. 3, 4 et supra).
Loc. prép. (Rare). À distance de… : à la distance nécessaire pour permettre (qqch.). || « À distance d'assaut » (Joffre, in T. L. F.).
CONTR. Contiguïté. — Familiarité, intimité. — Analogie, égalité, ressemblance, similitude.
DÉR. Distancer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Distance — Dis tance, n. [F. distance, L. distantia.] 1. The space between two objects; the length of a line, especially the shortest line joining two points or things that are separate; measure of separation in place. [1913 Webster] Every particle attracts …   The Collaborative International Dictionary of English

  • distance — [dis′təns] n. [ME distaunce < OFr distance < L distantia < distans, prp. of distare, to stand apart < dis , apart + stare, STAND] 1. the fact or condition of being separated or removed in space or time; remoteness 2. a gap, space, or… …   English World dictionary

  • distance — DISTANCE. s. fém. L espace, l intervalle d un lieu à un autre. La distance des lieux. La distance d une ville à l autre. [b]f♛/b] On le dit aussi Du temps. La distance des temps. Il y a une grande distance depuis l Empire des Assyriens jusqu à l… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • distance — DISTANCE. s. f. L espace, l intervalle qu il y a d un lieu à un autre. La distance des lieux. la distance qu il y a d un lieu à un autre. On le dit aussi du temps. La distance des temps. il y a une grande distance depuis l Empire des Assiriens… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • distancé — distancé, ée (di stan sé, sée) adj. Dépassé à la course. Ce cheval d abord distancé par les autres coureurs.    Fig. Distancé dans la carrière des honneurs par des compétiteurs plus heureux.    Absolument. Un cheval distancé. Vous serez distancé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Distance — Dis tance, v. t. [imp. & p. p. {Distanced}; p. pr. & vb. n. {Distancing}.] 1. To place at a distance or remotely. [1913 Webster] I heard nothing thereof at Oxford, being then miles distanced thence. Fuller. [1913 Webster] 2. To cause to appear as …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Distance — Saltar a navegación, búsqueda Distance ( distancia en inglés) puede referirse a: Distance, un disco de Hikaru Utada Distance, una película de Hirokazu Koreeda Obtenido de Distance Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • Distance (EP) — Distance EP by Antagonist A.D Released 2007 Genre M …   Wikipedia

  • distance — ► NOUN 1) the length of the space between two points. 2) the condition of being far off; remoteness. 3) a far off point or place. 4) an interval of time or relation. 5) the full length or time of a race or other contest. 6) Brit. Horse Racing a… …   English terms dictionary

  • distance — [n1] interval, range absence, ambit, amplitude, area, bit, breadth, compass, country mile*, expanse, extension, extent, farness, far piece*, gap, good ways*, heavens, hinterland, horizon, lapse, length, objective, orbit, outpost, outskirts,… …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.